[Conférence] Pascal Salin

IEP Mag vous propose, en partenariat avec Sciences Po Forum, la vidéo de la conférence intégrale de Pascal Salin à Sciences Po Strasbourg, économiste et philosophe français d’inspiration libérale et libertarienne. Cette année, l’association Sciences Po Forum a débuté sa session de conférences, avec déjà quatre invités pour le premier semestre. Après avoir reçu Benjamin Lancar, président des Jeunes UMP sur le thème de l’engagement des jeunes en politique, Jean-Marie Colombani, ex-directeur du Monde et fondateur de Slate.fr, et Eva Joly, candidate écologiste à l’élection présidentielle, dont nous diffuserons très prochainement l’intervention, c’est avec Monsieur Pascal Salin, économiste et philosophe français, éminent professeur de l’université Paris XI Dauphine, que nous clôturons l’année. Penseur assurément libéral, Monsieur Salin a produit une intervention très académique mais profondément originale sur les origines de la crise économique et ses solutions. Son parcours témoigne à lui seul de sa pensée économique singulière par rapport à la norme française. En effet, entre 1994 et 1996, il...Read More >

Le cas Chavez

IEP Mag vous propose aujourd’hui un billet sans concession d’un étudiant de Sciences Po Aix sur cette personnalité unique sur le plan international qui divise et agace : Hugo Chavez.   Chavez, nous dit on, est au mieux un communiste fanatique, au pire un dictateur résolu. La vérité, c’est que comme tous les malotrus qui osent troubler la grande fête du dogme capitaliste, il irrite. Il incarne la frange la plus extrême du dernier continent ou on ose encore pratiquer cette doctrine des idéaux, des utopies et de la solidarité : le socialisme. En bref, il gène, et ce n’est donc pas étonnant qu’on cherche à le décrédibiliser. Quand on évoque le dirigeant vénézuélien, les accusations de dictature fleurissent vite. Deux réélections (et des prochaines élections très incertaines), avec de nombreuses vérifications d’organismes internationaux sur le terrain, c’est sur que c’est fort louche. On me parlera alors des nombreuses menaces à la liberté de la presse et d’expression. Je n’irai pas...Read More >

L’observatoire des séries [3]

Pour s’échapper de la grisaille automnale (/hivernale depuis 2 mois pour les Strasbourgeois qui nous lisent), et à moins d’avoir la chance d’être en 3A dans « l’autre » hémisphère, le dernier recours des étudiants est bien souvent les séries. Le choix ayant rarement été aussi fourni, une étudiante de Sciences Po Strasbourg revient sur les séries du moment, sélectionnant pour vous le meilleur et dénigrant le moins bon. L’an dernier, c’était la merde. J’ai longuement cherché un autre moyen d’exprimer mon désespoir, mais les mots me manquent lorsque je pense à la rentrée des séries de 2010-2011. Lost et 24 venaient de tirer leur révérence, et on prenait conscience que l’on arrivait à la fin d’une époque dans le genre « drama », comme lorsque Friends a pris fin en 2004. Cependant, d’excellentes séries comiques telles que How I Met Your Mother, The Big Bang Theory, Modern Family et Community avaient pris le relais de la célèbre sitcom, comblant le vide qu’elle avait...Read More >

Cinémas et Révolutions

Le cinéma peut-il être un signe avant-coureur d’une révolution politique ? On peut dire en tous cas que le cinéma révèle l’état de maturité d’une société, à travers les thèmes évoqués dans les films. Rien ne le montre mieux, ces temps-ci, que l’actualité du cinéma iranien et parallèlement de la répression et de la censure que ces cinéastes subissent. Le dernier film d’Asghar Farahadi, Une séparation , résume de façon extrêmement lucide l’état de la société iranienne actuelle. Il met en scène un drame intime, qui prend des actions de tragédie grecque. Un couple divorce : Simin, la femme, quitte Nader qui a refusé d’émigrer avec elle. Nader engage donc, pour son père atteint d’alzheimer, une aide-soignante, Razieh, qui a accepté le travail sans l’accord de son mari, un homme psychologiquement instable. Lorsque Nader rentre un soir, il retrouve son père ligoté au lit. Razieh a dû s’absenter et l’a ligoté pour qu’il reste à l’intérieur. Nader la chasse, elle...Read More >

[Edito] Le désenchantement du monde : deuxième round.

Troubles financiers, budgétaires et institutionnels. La crise économique et politique durable que connait les pays occidentaux serait-elle en train de provoquer le deuxième grand désenchantement de l’histoire ? Sombre édito d’une étudiante de Sciences Po Rennes.   Après le KO de la religion face à la raison sous la plume de Weber, il semble que ce soit au tour de la politique d’être désenchantée. Plus le XXIème siècle avance, plus nous assistons au deuxième round du « désenchantement du monde ». La raison, sortie glorieuse du premier round avec la religion au Xxème siècle, s’en prend désormais à la politique, profitant habilement de son état de faiblesse actuel. Le combat s’annonce rude pour la politique, elle ne joue plus à armes égales avec la raison depuis qu’elle est l’objet de récurrents débats stériles. Plus elle tente de sortir la tête de l’eau, plus elle patauge dans la résolution de problèmes économiques. Le public, mis en haleine par le choix du nouveau punching ball de...Read More >

Rumeur : le plus vieux média du monde

Au début du mois d’août, des émeutes ont eu lieu dans les rues de Londres d’abord, dans les grandes villes britanniques ensuite. Toutes les chaînes du monde ont relaté ces évènements. Cependant, la justesse des analyses faites semble compromise par divers témoignages de citoyens français présents dans la capitale britannique. Cet article présente l’expérience d’une journée d’un élève en 3ème année à Londres. Sourires aux lèvres, yeux épanouis par la belle journée qui se termine et désireux de connaître les nouvelles du jour, les Londoniens se dirigent le pas affirmé vers cet homme maigre, avec sa barbe de trois jours, faisant valoir sa voix imposante devant l’entrée de la West-Hampted Station : « Come on guys! Free papers ! ». Voulant me fondre dans le quotidien des Britanniques, je m’en approche. Sa main me tend le London Evening Standard, journal quotidien réputé dans la capitale. Je m’en saisi et commence à le décortiquer. Bien évidemment, la grande majorité de l’édition...Read More >

[Photo] Voyage en Corée du Nord

Pour la première fois, la rédaction vous propose aujourd’hui un témoignage photo exclusif, étonnant et glaçant, réalisé intégralement en Corée du Nord (République populaire démocratique de Corée) et exclusivement pour IEP Mag par un étudiant de Sciences Po Strasbourg. Ce recueil de photos prises notamment à Pyongyang (à part mention contraire – la zone démilitarisée par exemple -) ne constitue pas en soit un reportage ni une analyse poussée de la situation en Corée ou de ses habitants mais bel et bien un témoignage de mon voyage d’une semaine en Corée du Nord. Après hésitation j’ai décidé de publier ce diaporama plutôt qu’un long article car il était parfois très difficile de décrire ce que je voyais. Pour compléter l’image, de nombreuses photos sont accompagnées de courtes descriptions et/ou d’un complément d’information. N’hésitez pas à utiliser les commentaires pour toute demande de précision ou d’information. [MAJ] A la suite d’une demande d’un de leur journaliste, l’article a été retravaillé sous...Read More >

  • Partenaires

  • Commentaires récents