Sexe et cinéma : parfum de scandale en salles obscures

IEP Mag vous propose un deuxième article tiré du numéro spécial 69 de Propos. Après avoir effleuré le sujet du sexe dans les jeux-vidéos, retour au 7ème art, entre controverses et décolletés.   Le cinéma est né en 1895, avec la première projection des Frères Lumières, au Grand Café à Paris. Le nouvel art ne se fait pas attendre pour déclencher des polémiques : le premier scandale cinématographique suit la projection de Serpentine Dance, en 1895. On y voit une jeune fille danser pendant 20 secondes, faisant virevolter sa robe… et apparaître ses sous-vêtements. Très brièvement, certes, mais cela suffit pour provoquer un émoi chez les spectateurs. En 1896, c’est la projection de The Kiss : durant 47 secondes, un couple s’embrasse. Vivement critiqué par les journaux et les ligues bien pensantes, c’est un véritable succès : les gens se pressent pour aller voir le premier baiser du cinéma. C’est le début d’une longue histoire : les spectateurs ne peuvent s’empêcher d’être attirés...Read More >

Sexe et jeux-vidéos: phénomène souterrain ou bide culturel ?

IEP Mag ne prend pas de vacances de Noël et vous propose une analyse du Kâma-Sûtra virtuel (issue du Numéro 69 de Propos), des relations ambivalentes et complexes entre sexe et jeux-vidéos, à l’heure où certains d’entre vous déballent peut être le dernier Call of Duty, qui est officiellement devenu le bien culturel le plus lucratif de l’histoire, surpassant Avatar et soulignant ainsi l’importance croissante du jeux-vidéo. Le Kâma-Sûtra virtuel : phénomène souterrain ou bide culturel ? Le sujet a déjà été maint fois rabattu sur de multiples blogs, dans de multiples forums et autres sites à la crédibilité plus ou moins douteuse. Mon ambition ne sera donc pas de vous proposer une sélection des meilleurs titres olé-olé présents sur le marché (si vraiment vous insistez, je peux vous envoyer une liste personnelle), ni d’établir un aperçu pseudo-sociologique de l’impact de certaines scènes virtuelles sur un public non-averti, mais simplement de combattre  quelques idées reçues d’autant plus ancrées que la diversité et...Read More >

Théorie de l’évolution du Crit

L’ancien Président de la Commission Chou’Krit (Criterium 2010) prend la plume pour donner sa vision de l’évolution du Criterium (rencontre sportive [et festive] entre les IEP).   Après la publication d’un communiqué des 9 Bureaux des Sports des IEP, il m’a semblé important en tant qu’ancien Président du Comité d’Organisation du Krit 2010 de Strasbourg de rependre la plume pour faire part à mon cher IEPmag de ma satisfaction et saluer le courage des responsables des différents BDS. Les mesures adoptées pour assurer l’avenir du Krit (que je détaillerais plus bas) lors de leur dernière réunion commune les 12 et 13 novembre à Aix, relèvent du bon sens et pourtant elles ne paraissaient pas si évidentes il y a encore peu de temps…. Mais revenons un peu en arrière pour expliquer aux plus jeunes de quoi il s’agit … Après le Crit à Lyon en 2009, les directeurs d’IEP décidèrent d’un commun accord que le Crit ne pouvait plus continuer...Read More >

L’observatoire des séries [4] : Tokenism

Pour les fêtes de fin d’année, notre spécialiste des séries de Sciences Po Strasbourg vous offre une chronique sur les minorités du petit écran et le phénomène des personnage « Token » dans le cadre de l’Observatoire des Séries d’IEP Mag.   Si tu connais la série South Park et que tu as déjà regardé plusieurs épisodes, tu auras remarqué (en plus de leur capacité à alterner de très bons avec des merdes) la présence d’un personnage pas comme les autres. Un personnage noir. Oui tu m’as bien entendue, il y a des personnages noirs dans des dessins animés, l’époque Walt Disney est révolue! Nan je déconne, tu sais comme moi que ce personnage n’a aucun intérêt dans la série à part le fait d’être un « token ». Là je te sens perdu, je sais que tu n’as pas envie de googler le terme, donc je vais venir à ta rescousse. Un « token », dans une série ou un film, est un personnage secondaire...Read More >

[Photo] Mon voyage dans le Yunnan

Après le reportage en Corée du Nord, c’est dans la province reculée du Yunnan (République Populaire de Chine) qu’IEP Mag vous fait voyager grâce à deux étudiantes de Sciences Po Rennes et Sciences Po Strasbourg qui signent ensemble un diaporama commenté pour le 2ème reportage photo exclusif d’IEP Mag. Caroline Péridy et Amandine Baumgartner. Tous droits réservés.    

La bisexualité pour les nuls

  Venant de la part d’individus qui ont vécu une expérience très personnelle de la marginalisation et de l’exclusion, on pourrait s’attendre à une certaine ouverture d’esprit sur les questions d’identités sexuelles dans la communauté gay. Je ne dis pas que le coming out (terme fourre-tout, désigne le processus qui mène un sujet d’un point A, stade où il se pense hétérosexuel, à un point B, où son identité sexuelle est supposée être acceptée/assumée) est forcément un grand moment d’humiliation personnelle que tout gay doit expérimenter, l’univers regorge d’exemples de coming-out réussis dans la sérénité. Chaque gay (mettons nous tout de suite d’accord sur ce terme: par gay, j’entends tout être humain non-hétérosexuel) a dû accepter de remettre en question l’image qu’il avait de lui-même, envisager que son futur n’aurait pas la même tête que ce qu’on lui avait prédit, comprendre que la sexualité n’est pas quelque chose aussi simple qu’une addition un homme + une femme. En théorie, un(e)...Read More >

  • Partenaires