La gauche toute puissante

Un étudiant de Sciences po Toulouse analyse pour IEPMag l’écrasante domination socialiste dans les sphères politiques. Les socialistes ont tous les pouvoirs. Un technocrate ambitieux que nous avons choisi sans le vouloir marque l’histoire en détenant aujourd’hui autant de pouvoirs que jadis le Général de Gaulle. Les socialistes ne l’ont pas volé : ils ont gagné au jeu de la démocratie en remportant chaque élection depuis 2007. Partant de ce constat, on pourrait considérer ceux qui s’énervent de cette hégémonie socialiste comme d’agaçants mauvais perdants. Mais aussi sûr que sous d’autres règles démocratiques François Bayrou serait notre Président, c’est en partie l’utilisation habile voire cynique des leviers de notre Vème République qui permet aujourd’hui au Parti Socialiste de gouverner sans partage. « Moins les gens savent de quoi sont faites les saucisses et la politique, mieux ils dormiront la nuit » Bismarck Commençons par nous faire l’avocat du diable : François Hollande est le premier secrétaire qui vit Lionel Jospin donner du...Read More >

Parité et ensuite ?

Ce 16 Mai dernier, l’annonce de la composition du nouveau gouvernement nous a appris d’une part qu’il serait totalement paritaire, et d’autre part la formation d’un Ministère du droit des femmes, mené par la porte-parole de campagne de François Hollande, Najat Vallaud-Belkacem. C’est pendant cette même campagne présidentielle, lors d’une soirée organisée le 2 mars par les associations féministes pour discuter des propositions des différents candidats, que François Hollande avait promis la création d’un tel ministère, de même que la parité au sein du gouvernement. Il y avait toutefois fait grincer quelques dents en affirmant que la parité qu’il promettait ”ne [voulait] pas dire que les responsabilités seraient les mêmes”. Beaucoup y avaient vu une annonce du classique plafond de verre que rencontrent les femmes, y compris (et peut-être même particulièrement) en politique : elles ont certes de plus en plus accès à des postes politiques, mais restent cantonnées à des postes subalternes. Par exemple, la loi sur la parité du 6 juin 2000...Read More >

Aux urnes, patriotes !

  Il ne reste plus que deux candidats en lice et l’heure du choix va bientôt sonner. Pour ceux qui n’ont voté ni pour Nicolas Sarkozy ni pour François Hollande, il s’agit maintenant de peser le pour et le contre afin de se positionner. Pour un étudiant de Sciences Po Rennes, déjà publié ici, c’est tout vu : pour un patriote, ce sera le Président sortant plutôt que le candidat socialiste. .. Notre mode de scrutin à deux tours a ceci d’excellent qu’il pousse une majorité de citoyens à se prononcer en faveur de l’un des dix impétrants. Grâce à ce système, l’heureux élu prend ses quartiers à l’Élysée fort du soutien majoritaire de la Nation et peut ainsi mettre en œuvre une politique digne de notre pays, c’est-à-dire dénuée de tout atermoiement. Car en France on ne se satisfait pas des compromis mollassons. On veut du nerf, de l’audace et un cap ferme, suivi contre vents et marées —...Read More >

Vincennes – Concorde : un air de deuxième tour

 Comme un dimanche en campagne Finalement, la pluie tant attendue les aura épargnés. Les parisiens se souviendront longtemps de ce dimanche 15 avril 2012, noir pour la circulation automobile dans la capitale : les parisiens devaient dès ce matin composer non seulement avec le Marathon de Paris mais aussi avec les meetings de Nicolas Sarkozy, place de la Concorde et de François Hollande, sur l’esplanade du Château de Vincennes. Récit. L’événement avait été annoncé il y a plus de quinze jours. Pour son dernier grand meeting francilien avant le premier tour, François Hollande avait choisi l’esplanade du Château de Vincennes, une place -habituellement un parking- de plus de 25000 mètres carrés. A Vincennes, cet après-midi l’ambiance était festive. L’intervention du candidat socialiste à la magistrature suprême était précédée d’animations musicales mais également d’un discours de Bertrand Delanoé, maire de Paris et d’une intervention commune pour chauffer l’esplanade d’Aurélie Filippetti, députée de la Moselle, assistée de Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du candidat....Read More >

Je voterai blanc en 2012

Un étudiant de Sciences Po Aix, désabusé, revient sur son choix de ne voter pour aucun des candidats proposés à l’élection présidentielle de 2012 sans pour autant s’abstenir. Pleines de rebondissements, les présidentielles concurrencent les meilleures -ou les pires- séries américaines. Tandis qu’une ribambelle de candidats se bat pour devenir capitaine d’un bateau (ou d’un pédalo) qui fait naufrage, je me convaincs chaque jour un peu plus de voter blanc le 22 avril 2012. JE DEVINE VOTRE PENSÉE. “HOULA, VOILÀ UN SACRÉ HULUBERLU… PEUT-ÊTRE ANARCHISTE, QUI SAIT?” A l’extrême droite, vous me pousserez probablement à voter FN pour participer à la vague populiste bleu marine et pour revenir au franc, histoire de flinguer une bonne fois pour toute l’économie du pays (dont le triple A fait déjà partie intégrante du passé). A droite, vous agiterez le spectre d’une situation “semblable à celle d’une guerre” si l’UMP échoue – mon Dieu, que deviendrons-nous si la gauche passe ?! Au centre, vous...Read More >

Les 20 ans de Disneyland Paris, ou le Mickey d’Orsay !

En plus d’un formidable jeu de mot, un étudiant de Sciences Po Toulouse, rédacteur d’un blog dédié aux questions de diplomatie d’influence, nous propose une analyse originale du soft power de Walt. .. Disneyland Paris fête ses 20 ans. 20 ans c’est le plus bel âge de la vie, le moment de tous les possibles où on sort de l’adolescence et on se projette vers sa vie future et construite. C’est un peu le cas de Disneyland Paris qui a mis du temps avant d’être bénéficiaire mais qui fait maintenant partie intégrante du tourisme parisien et français.  Ainsi la Délégation Interministérielle au Projet Disney (sic) souligne : « La contribution croissante de ce pôle à l’attractivité touristique de la France, à la production de valeur ajoutée pour son économie, à la création d’emplois, et au rééquilibrage de l’Île-de-France vers l’Est. » Ci-dessous une infographie tirée de cette étude avec des chiffres éloquents. Ce qui nous intéresse ici n’est pas tant l’impact économique, mais...Read More >

Attisons la haine et voyons ce que ça donne

Pour la Saint Valentin, Christian Vanneste nous a offert un buzz de la droite chrétienne comme on les aime : un entretien filmé de vingt minutes publié par Libertepolitique.com, association autoproclamée  »porte parole des chrétiens dans les grands débats de société ». Si le titre de la vidéo est  »Favoriser la famille pour préparer l’avenir », la première question, « vous êtes président de l’association Famille et liberté. Aujourd’hui les lobbies gays semblent monopoliser le débat sur la famille. Comment l’expliquez vous ? », lui offre une occasion en or d’explorer les limites de la liberté d’expression. Grand historien s’il en est, il en profite donc pour mentionner  »la fameuse légende de la déportation des homosexuels ». Le 14 février, le Lab d’Europe 1 pointe la vidéo. Diffusion rapide de l’information dans les médias (Le Monde, L’express ou Le Figaro). L’UMP n’a pas tardé à faire savoir que M.Vanneste avait cette fois-ci dépassé les bornes, puisqu’il a été annoncé ce mercredi 15 février que son exclusion du parti serait...Read More >