Jared Leto

Jared Leto s’en prend aux maisons de disque dans « Artifact »

Les relations entre les maisons de disque et les artistes ou les groupes sont parfois tumultueuses ; Dernièrement, 30 Seconds To Mars a décidé de faire connaître les coulisses du système de financement. Le groupe de Rock mondialement connu, qui vient de sortir un nouveau single intitulé  »Love Lust Faith+Dreams » et de remporter la meilleure vidéo Rock de l’année aux MTV Awards s’est vu réclamé 30 millions de dollars par son label (Virgin) EMI, pour une rupture de contrat dite abusive. Alors qu’ils étaient en plein enregistrement de leur nouvel album, le leader du groupe Jared Leto ((Jared Leto est un artiste engagé dans les causes environnementales et humanitaires. Démocrate, il a soutenu Obama lors de la dernière campagne présidentielle en organisant une collecte de fonds. En dehors de son groupe, Jared Leto est aussi un acteur accompli qui a joué dans de nombreux illustres films dont Requiem For a Dream de Darren Aronofski, Fight Club ou bien Lord Of...Read More >

Au bistrot-mémoire, on parle pour ne pas (s’)oublier

  Depuis près de neuf ans, le bistrot-mémoire de Rennes permet aux personnes concernées par la maladie d’Alzheimer (aidants, familles, malades) de se retrouver autour d’un café. L’échange se veut libre, l’ambiance conviviale. Objectif : briser l’isolement, à la manière d’un vrai bistrot. Reportage d’un étudiant de Sciences Po Rennes. « C’est la trêve des confiseurs, même à l’UMP ! » Claude a le sourire en coin et les yeux plissés en montrant la petite boîte de chocolat qu’il a amenée. Fier de son calembour. Amusée, Marie-Hélène Lebreton regarde l’homme de 75 ans s’asseoir, l’air bienveillant. Marie-Hélène est psychologue et travaille à l’association Bistrot-mémoire de Rennes, dont elle est la seule salariée. Ce mercredi 19 décembre, au carrefour de la rue Dupont des loges et de la rue Sauveur, le café « Chez Mama’ï » accueille son dernier bistrot-mémoire de l’année. Comme Claude, une douzaine de personnes sont réparties autour des petites tables rondes et carrées du café, à être venus pour cette dernière. Chaque mercredi,...Read More >

[Radio] Certains l’aiment chaude n°1

Les étudiants du Master 2 « Journalisme : Reportage et Enquête » de Sciences Po Rennes présentent Certains l’aiment chaude (CLAC), une nouvelle émission d’info mensuelle diffusée sur Canal B (radio locale rennaise). Un samedi par mois, de 9h à 10h, retrouvez l’essentiel de l’actualité nationale et internationale, d’un point de vue local. Au programme : revue de presse, reportages, chroniques et un grand entretien. Au sommaire de la première édition : La revue de presse de Jérôme et Audrey sur les thèmes qui les ont interpellés ce mois-ci, en lien avec les reportages que nous vous proposerons. Nous accueillons ensuite un invité en plateau, Malek Mahrat, ancien soutien de Bachar, il milite aujourd’hui à Rennes pour lever des fonds en aide aux familles victimes de la répression à Homs, en Syrie. Il nous racontera son parcours. En deuxième partie, un reportage à l’Elabo de Rennes, un squat culturel et artistique où nous rencontrerons des activistes contre le projet d’aéroport de Notre Dames des Landes,...Read More >

La rentrée des séries : un cru décevant

 Si la rentrée des classes a déjà commencé pour une majorité des petits et grands, il faudra attendre la mi-septembre pour celle des séries chez les networks américains. Selon une étudiante de Sciences Po Strasbourg l’Ecole de journalisme de Sciences Po Paris, la rentrée 2012 s’annonce bien mauvaise… Les critiques télé s’accordent à dire que ce cru 2012 est particulièrement mauvais, surtout lorsque l’on observe que la majorité d’entre eux annoncent que Nashville (ABC) sera la meilleure série dramatique de l’année et que Partners (CBS) se hissera dans le Top 5 des séries comiques les plus drôles.  Les comédies Les chaînes américaines ont oublié qu’il fallait faire rire le public pour être reconnues comme des comédies. Go On (NBC) signe l’énième comeback de Matthew Perry à la télévision mais ne parvient que difficilement à arracher un sourire au téléspectateur tellement les blagues et les mimiques de l'acteur sont lassantes. On en viendrait presque à espérer qu’un fusible saute pour avoir une...Read More >

Les 20 ans de Disneyland Paris, ou le Mickey d’Orsay !

En plus d’un formidable jeu de mot, un étudiant de Sciences Po Toulouse, rédacteur d’un blog dédié aux questions de diplomatie d’influence, nous propose une analyse originale du soft power de Walt. .. Disneyland Paris fête ses 20 ans. 20 ans c’est le plus bel âge de la vie, le moment de tous les possibles où on sort de l’adolescence et on se projette vers sa vie future et construite. C’est un peu le cas de Disneyland Paris qui a mis du temps avant d’être bénéficiaire mais qui fait maintenant partie intégrante du tourisme parisien et français.  Ainsi la Délégation Interministérielle au Projet Disney (sic) souligne ((http://corporate.disneylandparis.fr/CORP/FR/Neutral/Images/fr-2012-03-14-bilan-20-ans-retombees-economiques-sociales.pdf)) : « La contribution croissante de ce pôle à l’attractivité touristique de la France, à la production de valeur ajoutée pour son économie, à la création d’emplois, et au rééquilibrage de l’Île-de-France vers l’Est. » Ci-dessous une infographie tirée de cette étude avec des chiffres éloquents. Ce qui nous intéresse ici n’est pas tant l’impact économique,...Read More >

Varda that beulah ou l’argot gay

Petite brève linguistique de notre experte en questions d’identité et d’orientation sexuelle. Lorsque ses portes ne sont pas fermées pour une journée de protestation contre les lois anti-piratage américaines, Wikipédia est incontestablement le meilleur outil de procrastination qu’il soit : au contraire de Youtube, nul besoin d’un fallacieux prétexte pour y poser les pieds, une recherche tout à faire sérieuse sur le mortel sujet qui devrait occuper votre journée, et le monde des hyperliens s’ouvre à vous. Que de passionnantes découvertes sur les 150 différentes races de perruches que le monde abrite, ou sur les secrets de la feuille de rose. Il y a quelques temps, ces balades m’ont menée aux pages les plus mystérieuses, et les plus effrayantes du portail LGBT. Oui, je te parle des pages qui traitent de l’argot gay (gay slang pour les intimes). On savait déjà que le monde gay (entendez par là  »non-hétérosexuel ») avait ses petits mots pour parler de ses citoyens : les butch (lesbiennes...Read More >

Pourquoi voter Patrick Besson ?

Faisant fi de la polémique avec Eva Choly, un étudiant de Sciences Po Aix nous offre une ode à l’éditorialiste du Point et écrivain Patrick Besson.  Il y a des malins et des poires. La poire, pour la soif, c’est le malin génie de Patrick Besson qui me la donne entière. Je connais, depuis deux bonnes semaines un plaisir terrestre, journalier et concis. Il m’est nécessaire d’en parler : le plaisir se procure, il se donne à tout va. Son rapport est nocturne, car c’est parler tout bas. J’ai découvert Patrick Besson un matin, il y a deux ans, entre deux cafés –sans sucre, sans lait, sans touillette- dans une de ses chroniques qui relatait Batz-sur-Mer. C’était un café de machine à café, j’étais abonné au Point. Je fréquentais une fille. Ma vie tournait en rond, de jambes (en l’air) et de cuir (anglais). J’ai lu Patrick moins pour Besson que pour Batz. C’est la ville d’un grand-père chez qui je...Read More >